La putain de ta race …

… qu’ils disent, avec cet accent si aimable, que Florent Pagny a décidé d’élever ses enfants en Patagonie ….

Pour ce qui est de moi, j’ai quatre raisons de ne pas aimer le mot « race », mais toutes les raisons imaginables de ne pas vouloir nuire à la réalité humaine qu’il désigne.

1°) race, de même que tronc, lignée, souche, etc. sont des termes métaphoriques.
2°) Rasse se conjugue pas mal avec Hass (haîne), en allemand ….
3°) race contient par malheur le son du suffixe péjoratif majeur de la langue française (con/connasse)
4°) race, avant le 19e siècle, ne désignait pas principalement, le type moyen d’une ethnie, mais des dynasties, à commencer par les nôtres : les trois races disait Montesquieu, que je relisais hier pour autre chose.

Donc, pour ce qui est des discussions « purement » anthropologiques, j’emploie évidement type (génotype/phénotype, etc.). Mais pour tout le reste, à ce mot race qui « nous gonfle » depuis 150 ans , j’oppose le mot gens, parce qu’ils contient exactement toute l’ambiguïté que je veux signifier. Des gens, ce peut être « les gens », ce peut être leurs familles agnatiques (ou pas), ce peut être leurs peuples, et ce peut être aussi leurs gênes.

Pour moi, une « nation » est bien une collection – une co-élection – de gens séparés des autres par quelque frontière. Et quand je dis les Gens de France ou les Gens d’Europe, tout le Monde comprend tout ce que je veux dire. Et quand je donne la première définition, tout le monde comprend pourquoi la France file vers l’Afrance. Nous n’avons pas tenu la frontière, et ces Gens là nous détestent à peu près autant que nous ne les avons jamais aimé.

Puisqu’on en parle, le délire nazi consiste à faire de la race la chose à la quelle on peut sacrifier les gens, les bourreaux, comme les victimes, ceux qui portent un matricule et ceux qui en portent un autre. Or la race n’existe pas au-delà des gens qui la porte. Assez de platonisme ! Vive Aristote ! Il faut défendre « les gens », à commencer par ceux que nous avons choisi pour garder la frontière avec nous.

Publicités
Cet article, publié dans 3 - Enclume, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s