Besoin de chiffres

Si nous avons besoin ici de chiffres, ce n’est pas pour faire peur, mais pour savoir combien la retromigration peut coûter, étant bien entendu toutefois, que nous la concevons avant tout comme une ré-affectation des coûts nets complets de l’immigration, avec le slogan « substituons à une rente perpétuelle un capital fini », soit, en bref : « rachetons l’immigration », au sens assurentiel du mot rachat.

Chiffres de la population allogène

Ce qui nous fait peur, certes, c’est qu’en 2014, plus d’un tiers des enfants nés sur le territoire métropolitain était d’origine africaine. Et ce qui nous fait encore plus peur, c’est que ce n’était qu’un cinquième en 2005, de sorte que ces chiffres là confirment ce que nous voyons tous les jours : une sur-fécondité de la population africaine en France, pour ne pas parler des autres allogènes. Sur-fécondité allogène d’autant plus épouvantable que la population indigène est en sous-fécondité absolue : inférieure au taux de remplacement.

En plus, ce chiffre nous dit leur nombre futur minimal sous peu de temps, à savoir 65/3 = 20 millions, mais toujours pas leur nombre actuel. Et ce n’est que la population africaine (maghrébine ou noire). Si, donc nous disons 15 millions aujourd’hui, c’est bien pour dire quelque chose.

Sur ce sujet, voir http://identitairepur.wordpress.com/2013/05/03/le-grand-remplacement-par-ab/ et http://grandremplacement.org/

Coût net de la population allogène

Par chance, si l’on peut dire, notre approche de la rétromigration ne requiert pas la connaissance précise de ce chiffre là. Elle requiert avant tout la connaissance du coût net moyen actuel (sur une période) de la population allogène, soit : B + C + D – A

A : Contribution/cotisation : charges sociales complètes, impôts directs ou indirects (TVA).

B : Coût direct en nature : santé, école, logement … et prison

C : Coût direct « en cash » : toutes les allocations

D : Coût (plus) indirects : police, 14 juillet permanent (« plus de bal pour les pompiers »), Haldi-Haldo, associations et observatoires en tout genre ;.

Sur ce sujet, voir http://infocomnet.wordpress.com/2014/07/12/mensonge-detat-a-70-milliards-la-verite-sur-le-vrai-cout-de-limmigration-en-france/

Chiffres de l’aide au développement

Le troisième besoin de chiffres, puisqu’il servira d’enjeu dans la négociation avec les (seuls) Etats cibles : les aides actuelles au développement versées à tous les Etats par la France.

 

Publicités
Cet article, publié dans 4 - Chiffres, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s